we sign it - Grâce à vous  Mamadou Billo Sy Savané est libre

Grâce à vous Mamadou Billo Sy Savané est libre

Chers amis,
Mon père, Mamadou Billo Sy Savané est bien rentré à la maison. Il va bien. Il est fatigué mais absolument pas abattu pour autant. Je remercie We Sign It pour nous avoir permis de nous rassembler au travers de la pétition et pour nous avoir guidés dans nos démarches. Mais surtout je vous remercie encore une fois de votre mobilisation si rapide et efficace et d'avoir jusqu'au bout soutenu ma famille et le combat de mon père.
Merci à vous tous,
Rachel Sy Savané, fille de Mamadou Billo Sy Savané

 

Chers amis, frères et sœurs,

Vous le savez, mon père,  Mamadou Billo Sy Savané, professeur retraité d’économie à Rouen, a été injustement emprisonné en Guinée le mardi 8 octobre 2013. Tombé dans un guet-apens puis jeté dans une prison,  on lui reproche d’avoir diffamé le Président Alpha Condé.  Mon père est opposant aux régimes politiques de Guinée depuis de nombreuses années. Son combat : UNE VERITABLE DEMOCRATIE en Guinée.

Il a récemment dénoncé les fraudes électorales des dernières élections présidentielles mais surtout des élections législatives du 28 septembre. Et effectivement,  les représentants de la communauté internationale ont relevé des irrégularités, mon père n’a rien inventé.

Nous avons appris son arrestation dans la nuit du mardi 8 au mercredi 9 octobre 2013 par un ami de mon père, alors qu’il a été arrêté vers 13h. Puis nous n’avons eu aucune nouvelle de lui.

Nous avons immédiatement saisi le Quai d’Orsay et l’Ambassade de France en Guinée. Nous avons également créé un comité de soutien via Facebook et mis une pétition en ligne pour la libération immédiate de Sy Savané. Nous avons obtenu près de 2000 signatures en moins d’une semaine, ce qui nous a permis d’interpeller le cabinet de Laurent Fabius.

 Depuis le 14 octobre, il est placé injustement sous contrôle judiciaire. Il doit se présenter deux fois par semaine devant un procureur. Autant dire qu’il est retenu en otage sur place.

A ce jour, personne ne connaît les motifs de son inculpation, ni mon père, ni ses avocats et peut-être même pas le procureur.

 Nous sommes très inquiets pour sa sécurité.

C’est pourquoi j’interpelle M. Laurent Fabius, Ministre des Affaires Etrangères afin qu’il demande l’arrêt des poursuites contre mon père, d’assurer sa sécurité et son retour en France. Mamadou Billo Sy Savané, franco-guinéen, ex enseignant qui a formé des générations d’étudiants en France, doit retrouver sa liberté d’aller et venir, retrouver sa famille et ses amis. Nous comptons sur le gouvernement français pour qu’il intervienne auprès d’Alpha Condé, membre de l’International Socialisme, pour qu’il respecte les droits et libertés de tous les citoyens Guinéens.

Une arrestation choquante

Les conditions d’arrestation de mon père ont été  des plus loufoques : Invité par des prétendus étudiants  à débattre dans une radio à Conakry le 8 octobre, il s’y est rendu  accompagné d’un ami, mais,  en lieu et place de journalistes, des policiers en civil armés jusqu’aux dents l’ont encerclé et emmené en prison ! Depuis, personne ne  lui a jamais signifié ce qu’on lui reprochait. A l’heure où je vous écris, nous n’en savons toujours rien.

Je rappelle que, comme l’ont démontré les rapports des organisations humanitaires telles qu’Amnesty International et Human Right Watch, les prisons Guinéennes sont des mouroirs !

 Personne ne ressort indemne d’un séjour dans l’une d’elles.

Un dernier exemple en date : le jeune Boubacar Sow, transféré à l’hôpital au Sénégal  est décédé là bas des suites des tortures subies lorsqu’il était emprisonné en Guinée avec 32 autres jeunes pour avoir milité en faveur de l’opposition.

Mais Alpha Condé le sait bien. Il a lui-même été emprisonné par l’ancien régime pour s’être fermement opposé à celui-ci. Il a plusieurs fois écrit l’atrocité qu’il vivait.

Par ailleurs, rappelons que, lorsque Condé  était en prison,  mon père ,Mamadou Billo Sy Savané fut l’un des premiers Guinéens à  fonder un comité de soutien pour  sa libration, alors même qu’il ne partageait absolument pas ses idées politiques et qu’il ne connaissait pas l’homme, car il a toujours défendu les valeurs de la démocratie et de la justice. Pour lui : « Quiconque bafouera les valeurs démocratiques, me trouvera sur son chemin ».

En guise de récompense : Mamadou Billo Sy Savané s’est retrouvé dans la même prison que celui qu’il a défendu.

Le régime veut aujourd’hui  faire taire tous ceux qui, comme Sy Savané, dénoncent les malversations économiques et les dérives politiques. C’est pourquoi mon père, que j’ai eu au téléphone hier, remercie ceux qui se sont spontanément  mobilisés en France et partout dans le monde et, leur demande de continuer à se mobiliser, de rester vigilant pour que la Guinée ne retourne pas dans les heures les plus sombres de son histoire.

Mes amis, vous vous êtes déjà beaucoup mobilisés, ma famille et moi-même vous remercions sincèrement de cet inconditionnel soutien. S’il vous plaît, le combat n’est pas terminé, mon père est toujours accusé de…de… de je ne sais quoi.  Car vous l’avez compris, il s’agit là d’un délit d’opinion. Il ne sera pas libre et moi non plus,  tant qu’il ne pourra pas rentrer à la maison. Il est innocent.

De plus il faut rester vigilant car c’est pendant une période d’accalmie que ce régime a l’habitude de ré-emprisonner ses opposants. Ne laissons pas Alpha Condé tromper notre vigilance.

Continuons à signer et partager cette pétition  à nous  mobiliser et à être exigent pour m’aider à interpeller  Laurent Fabius.

Rachel Sy Savané, fille de Mamadou Billo Sy Savané

Signer

Diffusez auprès de votre entourage